[./accueil.html]
[./presentation.html]
[./bureau.html]
[./adhesion.html]
[./donations.html]
[./galerie.html]
[./telechargements.html]
[./contacts.html]
[https://mail17.lwspanel.com/webmail/]
[./dialogue.html]
[./justice.html]
[./femmes.html]
[./jeunesse.html]
[./etranger.html]
[./elections2012.html]
[./reprise.html]
[./sorties.html]
[./couverture.html]
[./agenda.html]
[./pointdevue.html]
[./donations.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Le Faso Autrement : " Rien n'arrête une idée arrivée à son heure" !
Les femmes

Les femmes représentent (53%) de lagraphicgraphic  population burkinabé. Elles sont véritablement une force vive à raison de six (6) femmes surgraphicgraphic  dix (10) burkinabè.graphicgraphic  Une place de choix doit leur être faite pourgraphicgraphic  qu'elles participent pleinement et activementgraphicgraphic  avec efficacité au développement du pays. Lagraphicgraphic  refonte de l'éducation, de la formation ainsi quegraphicgraphic  de tout le système éducatif prendra en comptegraphicgraphic  l'éducation des filles.graphicgraphic  L'accès au financement des projets desgraphicgraphic  femmes dans le cadre de la lutte contre lagraphicgraphic  pauvreté est essentiel. Les richesses qu'ellesgraphicgraphic  génèrent profitent pleinement à toute la famille.graphicgraphic  En mooré, ne dit-on d'ailleurs pas que : "  pag lagraphicgraphic  yiri ? ". Ce qui veut dire que la femme est legraphicgraphic  socle du foyer. Réussir à faire d'elles une forcegraphicgraphic  financière, c'est déjà réussir à amorcer un débutgraphicgraphic  de développement dans les foyers, ensuite dans les communautés et par extension dans tout le pays.  graphicgraphic 

© 2014 Copyright Le Faso Autrement – Tous droits réservés
Nos idées
Actualité