[./accueil.html]
[./presentation.html]
[./bureau.html]
[./adhesion.html]
[./donations.html]
[./galerie.html]
[./telechargements.html]
[./contacts.html]
[https://mail17.lwspanel.com/webmail/]
[./dialogue.html]
[./justice.html]
[./femmes.html]
[./jeunesse.html]
[./etranger.html]
[./elections2012.html]
[./reprise.html]
[./sorties.html]
[./couverture.html]
[./agenda.html]
[./pointdevue.html]
[./donations.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Le Faso Autrement : " Rien n'arrête une idée arrivée à son heure" !
La justice

Aujourd'hui, le Burkina Faso peut être considérégraphicgraphic  comme un champ d'impunités dans lequel lagraphicgraphic  population n'a pas confiance en son systèmegraphicgraphic  judiciaire. Ceci s'explique par une réalité vécue augraphicgraphic  quotidien, à savoir que la justice n'est pasgraphicgraphic  équitable et que tous les citoyens burkinabè negraphicgraphic  sont pas égaux devant la justice comme legraphicgraphic  souligne la Constitution.graphicgraphic  La justice étant considérée comme le derniergraphicgraphic  rempart de toute société organisée, elle estgraphicgraphic  nécessaire pour garantir tout développement etgraphicgraphic  tout progrès. Au Burkina Faso, le handicap majeurgraphicgraphic  de la justice, et qu'il faut corriger très rapidement,graphicgraphic  est le manque d'indépendance et d'autonomie degraphicgraphic  ses acteurs. Pour ce faire, nous proposons que soient séparéesgraphicgraphic  les fonctions du Président de la République de celles du Président du Conseil Supérieur de la Magistrature,graphicgraphic  fonctions assumées dans le système actuel par une seule et même

  

© 2014 Copyright Le Faso Autrement – Tous droits réservés
Nos idées
Actualité